Conseil de Coach n°2: Comment planifier sa saison?

Conseil de coach n°2: Comment planifier sa saison. 


Je suis sur la ligne de départ de mon premier 50 Kms en Trail, j’ai préparé cette course toute la saison, mais je ne sais pas si je vais réussir ce défi. Me suis je suffisamment entrainé? ai je mis toutes les chances de mon coté de faire une performance? Comment être sur de ne pas connaitre une défaillance pendant la course? Voici un panel de questions que l’on peut se poser à ce moment là. La planification de l’entrainement est un des éléments clé pour connaitre une réussite le jour de la course, on va en détailler les grandes lignes.



Etape 1: La reprise 




J’ai couru mon dernier marathon il y a trois mois et me suis juré une fois la ligne franchie de ne plus jamais remettre des baskets aux pieds, mais je me balade sur internet et tombe sur une course que je ne peux pas manquer. La course est dans 6 mois, mais sur un format inconnu et que je n’ai jamais encore fait. 

Pour reprendre, on ne va pas chercher tout de suite à retrouver son meilleur niveau, partir sur un premier mois de général, ou on va aller petit à petit retrouver des sensations en course à pied, travailler sur du gainage sur de la proprioception, toutes les chose que l’on a tendance à oublier lorsque la course se rapproche. 

Suite à cela, progressivement, on va pouvoir augmenter le volume d’entrainement, avec des sorties de plus en plus longues afin de retrouver et de progresser dans le foncier. 

Au plus les coureurs vont s’orienter sur des distances longues au plus le foncier sera important, pour l’exemple de notre coureur sur le trail de 50 Kms, il faut qu’il sache qu’il est capable d’enchainer plusieurs jours d’affilée des sorties de 2h pour ne pas connaitre de défaillances le jour de la course. 


Etape 2: Les premières compétitions


Avant de faire mon 50 Kms, j’aimerais bien faire la course de mon quartier, et le trail de ma colline, est ce utile? nécessaire? Oui car la compétition ne remplacera jamais l’entrainement et il est toujours bon de retrouver l’ambiance et les particularités des compétitions. Cela permet de se régler, de se mesurer aux autres, et même si l’on part pour un défi contre soi même, l’inconscient va toujours chercher à se comparer par rapport aux autres (est ce que je tiens mieux la distance que lui? Pourquoi il part si vite, mais au bout de 10 Kilomètres je le rattrape? ). 

Les courses de préparations sont aussi un excellent moyen de tester son alimentation, de trouver une vitesse de course adaptée, de trouver son allure (et ne pas suivre celle des copains). 

C’est généralement le moment de la saison où on va aussi s’entrainer le plus qualitativement, trouver des parcours qui ressemblent au parcours de la course, faire des séance à des allures de plus en plus proche de la réalité, on est à ce moment dans une période de préparation spécifique. 




Etape 3: La course approche


On est à 2 semaines de la course, je suis fatigué j’en peux plus, je suis incapable de faire 50 Kms dans 2 semaines c’est sur. L’entrainement d’une telle distance est dur et épuisant et il faut savoir recharger les batteries régulièrement, mais ne pas être en forme à 2 semaines de la course ne veut pas dire que l’on s’est trop entrainé, au contraire, si dans ces 2 dernières semaines, on ne part plus que sur des séances plaisir ou des séances coutes où il est facile de récupérer derrière, on arrivera sans problème à être en forme. Savoir planifier son entrainement c’est aussi être capable d’assumer les coups de moins bien dans une préparation, car le corps a besoin d’être poussé dans ses retranchements pour ensuite récupérer et progresser. c’est le phénomène de surcompensation. Si on arrive sur une course en surcompensation, c’est qu’on a su programmer son entrainement intelligemment.

Il ne reste plus qu’a prendre son mal en patience et attendre le coup de pistolet libérateur. Ce n’est qu’une fois la ligne franchie que l’on saura si la planification a été bonne. 


A suivre…

#SportsOutdoorCoaching #Salomon #SalomonRunning #Training

Rédigé le  24 avril 2015 15:50  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site